Améliorer son vélo de route

Wiki Triathlon

Améliorer son vélo de route

Article de la catégorie Cyclisme, vu 7772 fois.

Un vélo de route ne doit pas être considéré comme un bloc homogène ; il est constitué de différents éléments dissociables les uns des autres. Ainsi, faire évoluer sa monture sans changer de cadre est possible, souvent à bien moindre frais, et peut permettre une amélioration de son matériel sans débourser des k€ dans un vélo "tout carbone" neuf. 

Je vais illustrer cette théorie en prenant l'exemple de mon "mulet", ou vélo d'hiver. 

1. Aperçu global du vélo

Un bon vieux Décathlon sport 7.4 ; prix d'origine : 900€, acheté 700€ en fin de série en 2006. Beaucoup d'entre nous ont débuté sur ce type de vélo, dont le potentiel ne doit pas être négligé. 

2. Le cadre

Un cadre alu, slopé, géométrie plutôt "cool", assez mou et confortable, ce vélo étant destiné à un usage loisir/débutant/cyclotourisme. 

Je l'ai donc conservé tel quel ainsi que la fourche en carbone d'origine. 

Quel usage pour l'ancien débutant devenu cycliste confirmé ?

1) si le budget est serré, garder ce cadre pour son vélo principal, y compris pour les compétitions, plutôt que de racheter un vélo monté ;

2) si achat d'un vélo haut de gamme, garder son 1er vélo comme "mulet", pour l'hiver, pour le home trainer, ou quand l'autre est à l'atelier. 

 

3. Les roues

Les roues sont un élément essentiel dans le comportement et le rendement d'un vélo. Une bonne paire de roues peut largement bonifier un cadre moyen, et inversement des roues basiques "plombent" un bon cadre. 

Exemple : 

Les roues d'origine : des "twin", introuvables dans le commerce, lourdes (2kg la paire), peu rigides. L'exemple typique de la roue alu d'entrée de gamme, équipant la plupart des vélos vendus <2000€, et même un certain nombre de vélo plus onéreux en carbone. 

Les roues actuelles : des roues alu de milieu de gamme, en l'occurrence des Bontrager Race XLite, 1550 gr la paire, valeur d'occasion 150-200€. Dans la même gamme, on trouve facilement une paire d'indestructibles Mavic Ksyrium élite pour 200-250€ la paire d'occasion, 500€ neuves, ou encore des Fulcrum Racing 3 à 350€ neuves, ou des Shimano RS80/81 à 300€ d'occasion et 600€ neuves.

Pour un cadre + haut de gamme, par exemple en carbone, envisager l'achat de roues haut de gamme est bien sûr possible...lire ce topo pour y voir plus clair. 

Les pneumatiques sont à changer pour leur usure normale, mais aussi pour éventuellement monter des pneus typés confort/hiver ou au contraire des pneus typés compétition.

Bricolages à faire soi-même, bien entendu.

 

4. les éléments du groupe

Le groupe est l'ensemble composé par la transmission, les freins et les manettes. 

les manettes Shimano 105 9V ont été conservées à l'identique, ainsi que les deux dérailleurs du même groupe, appartenant à un modèle réputé et de qualité. 

le pédalier3 bonnes raisons de le modifier : 1) les braquets, 2) la longueur des manivelles, et 3) le rendement.

- d'origine, un modèle générique estampillé "Décathlon", axe carré, très lourd, triple plateau "trop grand" 32/42/53 (!), manivelles de 177.5mm trop longues. Beaucoup de vélo d'entrée de gamme sont au départ équipés de ce type de pédalier. 

- Remplacé par un pédalier "de marque", un modeste Shimano Tiagra 30/39/50, manivelles de 175mm, plus léger, boitier hollowtech plus rigide. 40€ d'occasion, 100€ neuf. On reste dans de l'entrée de gamme, mais avec la garantie et les qualités d'un produit Shimano, et la présence d'éléments communs avec les produits haut de gamme de la marque (comme le boitier hollowtech).  

Le changement peut se faire soi-même avec les outils adaptés (clés Allen, clés des boitiers pédaliers).

chaîne/cassette : 

En dehors de l'usure normale, ne pas hésiter à changer les dentures : 12/23 => 12/25 (ou 12/25 => 12/27) pour grimper partout. Le changement se fait soi-même avec les outils adaptés (écrou à cassette, fouet, dérive-chaîne).

les étriers de frein : très importants

- d'origine, des étriers génériques estampillés "Décathlon", comme le pédalier. Lourds, mais surtout freinage imprécis. Assez répandus, permettant aux constructeurs de "tirer sur les prix"...  

- remplacés par des étriers "de marque", ici des Sram Apex, compatibles avec les cocottes Shimano, 45€ neufs, très légers pour leur prix et surtout offrant un freinage de bien meilleure qualité. Un vrai +. 

A faire soi-même.

les pédales :

D'origine, de vieilles Look delta, remplacées par des Look Keo classiques, à faire soi-même, sans urgence...

 

5. Les périphériques

Les autres périphériques sont à changer pour deux raisons :

1) pour modifier sa position sur le vélo

Premièrement, au niveau de l'ensemble potence/cintre. Différentes manipulations sont possibles :

- monter/baisser la potence, en la démontant et en jouant sur le nombre d'entretoises au dessus/au dessous. Rappelons qu'une hauteur de 2,5cm d'entretoises sous la potence est le maximum tolérable, sinon c'est qu'il y a erreur sur le choix du cadre (taille ou géométrie), et les contraintes sur le pivot de fourche sont majorées (ce qui, à terme, pourrait le fragiliser). Pour en savoir + sur les différentes géométries, lire ce topo.

- changer la potence, pour la raccourcir (confort), l'allonger, ou modifier son angulation (qui modifie la hauteur du cintre sans avoir besoin de jouer sur les entretoises).

Deuxièmement, au niveau de la tige de selle et notamment de son recul (avancée de la selle). 

 

2) Eventuellement, pour modifier le rendement, ou alléger le vélo

On peut aussi changer la potence pour sa qualité et passer à un cintre oversize

Exemple :

Ancienne potence = "Décathlon" 120mm 26.1mm de diam. lourde ;

Nouvelle potence = Pro PLT 120mm overisze, plus légère, plus rigide. 

Le cintre peut donc être modifié pour passer en oversize, plus rigide, plus précis, ou changer la forme du cintre (car il en existe des différentes). 

Ancien cintre = "Décathlon", nouveau cintre = "de marque", un Easton EA 70 d'occasion. 

Concernant la tige de selle, remplacement de la tige de selle alu d'origine par une tige de selle de recul inférieur, en carbone, récupérée sur un vélo HS. 

 

La selle peut être remplacée essentiellement pour améliorer le confort (exemple : remplacement de la selle d'origine "Decathlon" par une Italia). 

 

Toutes ces manipulations sur les périphériques sont faisables par soi-même, mais l'utilisation d'une clé dynamométrique est conseillée pour respecter les couples de serrage. 

 

Conclusion

Transformer un vélo d'entrée de gamme "d'usine" en un vélo plus performant "sur mesure" est possible, en investissant relativement peu, et en progressant par étapes. 

Le coût total d'investissement pour mon exemple a été d'environ 450€, réparti sur plusieurs années. Au final, le comportement du vélo a été totalement modifié, à la fois en terme de rendement que de confort, le transformant en une machine qui pourrait satisfaire un grand nombre d'entre nous en compétition. A méditer avant de faire chauffer la CB !

Rom

NB : photos à venir !

 

Wiki Triathlon - 50 articles vus 704867 fois - Conditions Générales d'Utilisation - triclair.com

Améliorer son vélo de route

Version du 01-12-2015 à 11:32:30 par Adresse IP masquée pour des raisons de 
confidentialité.6.128

Navigation

Retour  Accueil Wiki Triathlon
Retour Recherche Wiki Triathlon

Outils

Modifier Modifier-compléter